Légalement, Abdelaziz Bouteflika n’est plus le président depuis hier minuit

Le blog de Brahim Younessi

fauteuil

Sans aucune raison impérieuse, le Président de la République n’a pas, comme l’exige la loi, convoqué le corps électoral hier 16 janvier. Dans une démocratie qui se respecte, l’article 102 de la Constitution qui prévoit l’empêchement, Abdelaziz Bouteflika étant dans l’incapacité totale d’exercer ses fonctions et d’assumer ses responsabilités constitutionnelles, aurait déjà été déclaré par le Conseil constitution si celui-ci existait vraiment.

Voir l’article original 246 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.