En Israël, un clown McDonald’s crucifié indigne les chrétiens

En Israël, un clown McDonald’s crucifié indigne les chrétiens

Vendredi, des centaines de personnes ont manifesté devant le Musée d’Art contemporain de Haïfa pour protester contre une œuvre d’art intitulée Mc Jésus qui représente Ronald McDonald’s.

Des centaines de chrétiens ont manifesté vendredi devant le Musée d’Art contemporain de Haïfa pour protester contre une œuvre d’art intitulée Mc Jésusreprésentant un Ronald McDonald’s crucifié. Les manifestants ont tenté de forcer les portes de l’établissement pour décrocher l’installation. Des incidents ont éclaté avec la police qui a essuyé des jets de pierre. Trois membres des forces de l’ordre ont été blessés à la tête. La nuit précédente, un engin incendiaire avait été lancé contre le musée.

Mc Jésus représente Ronald, le clown jaune et rouge de chez McDonald’s, cloué sur une épaisse croix de bois. L’artiste finlandais Jani Leinonen a créé l’œuvre dans le cadre d’une exposition baptisée Sacred Goods dont le thème est, comme son nom l’indique, la sacralisation des biens de consommation. Jani Leinonen, 41 ans, est spécialisé dans le détournement des images et des stratégies des marques. Il a été condamné en 2012 pour avoir subtilisé un pilier en plastique dans un restaurant McDonald’s qu’il a ensuite détruit. Deux de ses installations ont été exposées en août 2015 à Dismaland, un parc d’attraction artistique et éphémère imaginé par le street artiste Banksy en Grande-Bretagne.Sponsorisé par L’Oréal

Jeudi, la ministre de la Culture Miri Regev a écrit au directeur général des Musées de Haïfa, en lui demandant le retrait de l’oeuvre. Dans sa lettre, elle indique qu’elle a reçu «de nombreuses plaintes» pour «offense grave aux sentiments de la communauté chrétienne». «Le mépris des symboles sacrés pour les religions et de nombreux croyants du monde entier en tant qu’acte de protestation artistique est illégitime et ne peut être affiché dans une institution culturelle soutenue par des fonds publics» écrit-elle.

La direction du musée refuse de céder aux pressions. Elle a toutefois décidé de placer des panneaux d’avertissement à l’entrée de l’exposition pour signaler que l’œuvre pouvait être perçue comme offensante. Selon le musée d’Haïfa, le débat sur l’art ne doit pas sombrer dans la violence. Quant à Mc Jésus, il fait partie d’une exposition sur le consumérisme qui «fait référence à l’utilisation cynique des symboles religieux par les multinationales».

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.