La nostalgie de l’indigénat….et la double-nationalité.Il serait donc pour le moins incohérent aujourd’hui, pour un haut responsable de la république Algérienne de se réclamer à la fois des valeurs de Novembre et de la nationalité française. Imaginons un président de la République algérienne ayant la double nationalité(celà me fait rappeler aux harkis)

Certains ont la nostalgie de l’indigénat….(le syndrome de stockholm) Les harkis, cinquième roue du carrosse colonial répressif, demeurent toujours à la remorque des événements, de