K.K.K Ki-Kasse-Koi surtout faire attention à ceux qui cherche les boucs-émissaire

Ki-Kasse-Koi 

La diaspora Algerienne  a toutes les raisons de s’inquiéter de l’escalade de la tension en Gaule. Des voix, là-bas – et des voix qui comptent – appellent de plus en plus fort à l’intervention de l’armée contre les valeureux militants et courageux combattants connus sous leur nom de djihad de «Gilets jaunes». Ça peut être un tournant dangereux ! Impliquer la junte militaire, ce n’est jamais bon pour la démocratie ! En démocratie, les chars n’ont rien à faire sur le pavé. Surtout dans cette guerre sans images, puisque, de tous les affrontements, seuls ceux de Paris, la capitale, ont droit au focus. Qui nous dit qui casse vraiment en Province ? Ki-Kasse-Koi ? Pourquoi, diable, des casernes situées à proximité des Champs-Elysées n’ont-elles pas bougé ? Des témoins affirment sous le sceau de l’anonymat – de peur des représailles – que des commandos vêtus de gilets jaunes seraient en fait des agents infiltrés de la DGSE qui se seraient mêlés aux manifestants et auraient commis des exactions, notamment le saccage du magasin du PSG au cœur des Champs ! Pour l’heure, le Qatar n’a pas réagi à cette agression contre ses intérêts directs. Mais jusqu’à quand les investisseurs étrangers vont-ils tenir dans ce climat de guerre civile ? On a même entendu la patronne d’un parti d’extrême droite, ou de droite extrême, lancer un slogan terrible : «La peur doit changer de camp ! » Quand on en arrive là, c’est que le chaos généralisé n’est plus très loin. Notre diaspora doit s’y préparer. La plus part habitent les proches banlieues, de cette poudrière permanente. Sans faire dans l’alarmisme ni attiser des feux qui n’ont même plus besoin de l’être tellement ils brûlent déjà fort, Notre diaspora doit se protéger contre la déferlante à venir. Et, d’ores et déjà, il faut que notre pays refuse systématiquement toute demande urgente d’achat de grenades lacrymogènes par la france pour pallier la pénurie qui touche les CRS français. 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.