L’Algérie est perçue comme «un obstacle à la mondialisation économique libérale et mafieuse» et la chute des prix du pétrole, voulue par l’Arabie Saoudite ce qui explique la visite de  » bsm « (Cette opposition à la visite de MBS,est également partagée par beaucoup d’Algériens sur les réseaux sociaux.)

Où en est l’Algérie de tout ce magma ? Alger est en train de payer pour ses positions de principe,  et devient gênant pour les néoconservateurs américains. L’Algérie est perçue comme «un obstacle à la mondialisation économique libérale et mafieuse» et la chute des prix du pétrole, voulue par l’Arabie Saoudite, fait partie de cet arsenal répressif de ses ennemis. Le crime de l’Algérie est surtout de ne pas s’aligner sur l’axe américano-israélien et de défendre nostalgiquement ce concept du nationalisme arabe et la cause palestinienne contrairement à beaucoup de pays arabes qui ont cessé de s’intéresser à la Mosquée d’El-Qods. Des ennemis qui ne cachent pas la haine qu’ils vouent au peuple algérien, mais force est de reconnaître que si le pays est perçu comme un rempart contre cette libéralisation forcée et sauvage, on est en train de dérouler le tapis rouge à une caste d’affairistes prédateurs qui s’ingénie à tout rafler, aides et contrats publics, au détriment d’une économie nationale affaiblie. Les ennemis de l’Algérie sont nombreux , il ya ceux de l’extérieur – sans surprise- qu’ils soient voisins ,  ‘’frères’’ arabes , ou occidentaux , la France en tête ( j’entends la France officielle , du CAC 40 et du CRIF ) leurs objectifs sont les mêmes : la déstabilisation de l’Algérie son dépeçage territorial , l’ingérence , le chaos ( scénario du printemps arabe en cours ) il ya aussi les ennemis de l’intérieur ..ceux là sont les plus coriaces, les plus redoutables, les plus durs à abattre..car ils sont parmi nous, (comme hier, les harkis…) inidentifiables, sauf peut être les petits dealers : sinon comment expliquer ces quantités astronomiques de stups et drogues diverses qui transitent par notre pays sans qu’on ait pu mettre fin, comment expliquer la saignée du carburant ou les trafics du cheptel vers les pays voisins ? Le crime économique doit être sévèrement réprimé au même titre que le terrorisme.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.