Les liaisons dangereuses de rachid nekkaz karim achoui….et tout les reste

Les liaisons dangereuses de rachid nekkaz karim achoui….et tout les reste

Karim s’exprime à la sortie de la prison.Après cinquante jours en détention, j’ai profité de mes premiers instants de liberté pour passer ces moments précieux auprès de mon fils et de ma famille.

Je me tourne aujourd’hui vers vous pour vous remercier en mon nom propre et au nom des miens pour toute la solidarité, le courage et l’énergie que vous avez mis en oeuvre pour ma remise en liberté.

Je suivais quotidiennement, depuis ma cellule, votre mobilisation et elle m’a permis de croire en une hypothétique remise en liberté qui, grâce à votre vaillance, est devenue effective.

Je remercie :

– mes parents, qui ont été mes meilleurs avocats tout au long de cet enfer,

– mon frère Mourad, qui a assumé de la façon la plus belle et la plus humaine son rôle de Grand frère,

– le Président du comité de soutien, Rachid Nekkaz, qui n’a pas ménagé ses efforts pour ma cause (grève de la faim, mobilisation du comité de soutien, affichages, paiement de la caution…),

– mes cousins proches et éloignés qui ont répondu présent dès les premiers jours,

– les membres du comité de soutien qui deux fois par semaine ont manifesté dans le froid et l’impuissance leur soutien à ma cause, et notamment Monsieur Rabah, 67 ans, qui a été le symbole du combat contre cette injustice qui m’a frappé,

– les internautes qui, habitant loin de Paris, n’ont cessé d’apporter leur soutien sur ce blog.

– Enfin, mes avocats qui n’ont jamais désespéré et des confrères, en premier lieu Me Collard, qui m’ont apporté publiquement leur soutien.

Mon procès en appel est prévu pour 2011 et je m’y prépare d’ores et déjà.

Je reste persuadé qu’il sera le lieu et le moment où la vérité de mon innocence sera

On sait au moins que les ambitions présidentielles sont « innées » dans la famille Nekkazle frère « présumé » de Rachid Nekkaz,

Élection présidentielle française de 2012

Affilié depuis 2009 au Parti socialiste (PS), il annonce sa candidature à l’élection présidentielle française de 2012 en avril 2011 lors d’un happening au Fouquet’s visant à dénoncer la loi sur l’interdiction du port du voile intégral12,13. Cependant, il ne sera pas en mesure de se présenter à la primaire présidentielle socialiste de 2011.

Soupçonné d’avoir tenté d’acheter au moins un parrainage pour l’élection présidentielle, il est mis en examen pour corruption active et est écroué en 14. Le 5 décembre 2013, le tribunal correctionnel de Paris le condamne à 18 mois avec sursis et le maire de Mertzen écope de 2 000 € d’amende pour corruption passive15.

Élection législative partielle française en 2013

Rachid Nekkaz est candidat à l’élection législative partielle qui a lieu dans la 3e circonscription de Lot-et-Garonne en juin 2013, à la suite de la démission de son poste de député de l’ancien ministre délégué au Budget Jérôme Cahuzac, mis en examen pour blanchiment d’argent. Il arrive dernier du premier tour, n’ayant obtenu aucune voix16.

Concernant son frere….Tout a commencé pour Djamel Nekkaz,lorsqu’il a brigué un siège de député en France dans la 2e circonscription (Créteil-Choisy-Orly) en 2002. Depuis, tout comme « son frère » en 2007, l’Elysée devient pour lui une obsession.

Président de l’association « Vive La France », Djamel, citoyen français d’origine algérienne, se dit « candidat à la présidentielle française de 2017 », peut-on lire sur son profil Facebook.

Très critique envers les politiques f

rançais, notamment les Le Pen et Sarkozy, le Choiséen issu de l’immigration suit l’actualité algérienne de très prêt et se permet même de critiquer la politique du pays. « L’Algérie n’est pas encore prête pour avoir un leader politique au modèle étranger. Ce n’est pas dans la tradition des Algériens. Cette volonté de creuser dans cette voie, ne peut qu’animer une fourberie dans l’opposition », peut-on lire dans l’une de ses publications récentes sur Facebook. Dans ce même post, Djamel Nekkaz endosse le rôle de sage-conseiller pour montrer la voie que devraient entamer les Algériens: « La meilleure politique à suivre, est de continuer de sensibiliser toutes les Algériennes et Algériens, à s’informer de l’avenir qui se trame dans le pays, au risque de subir une pléthorique d’avalanche inattendue ».

A lire ses publications, on se demande si Djamel n’est pas en train de donner des conseils à son frère cadet (Rachid), en parlant notamment de « leader politique au modèle étranger ».

On ne sait pas encore si Djamel et Rachid sont frères, mais on sait au moins que les ambitions présidentielles sont « innées » dans la famille Nekkaz

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s