De quelle bataille électorale parle-t-on ?

Le blog de Brahim Younessi

Que le Pouvoir mente, et veuille « rendre vraisemblables [ses] mensonges, respectables [ses] crimes et donner l’apparence de la solidité à ce qui n’est que vent », comme dit Georges Orwell, quoi de plus logique. Mais que la presse, les partis dits de l’opposition, tous sans exception, et les intellectuels fassent sa propagande « pour restreindre, comme dit encore l’auteur de 1984 (p. 79) la pensée et la conscience » des gens, participe de « la supercherie universelle » qu’il dénonce.

Voir l’article original 226 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s