La modestie douée dans une rigueur légale n’est plus un choix, ni une option volontaire, c’est une exigence de la bonne gouvernance.

Lettre à messieurs les walis

E.D

Cette lettre n’a sûrement de caractère officiel que la description des destinataires. Comme un cri venant des entrailles de tout citoyen, elle ne constitue qu’une matrice d’où doivent émaner toutes vos inspirations. Si l’inspiration, à contrario de l’instruction, vous en dira quelque chose. C’est son contenu qui importe le plus. Car, il est en toute évidence disposé à être partagé par l’ensemble de vos administrés. Il n’y a là ni ce faux honneur, amorce à toutes les lettres ni ce faux vouloir d’agréer ces fausses salutations dites parfaites ou distinguées, constituant leur terminaison.

C’est vous dire, messieurs, qu’en plaçant en vos personnes sa confiance, du moins en vos noms et prénoms, le président de la République croit attendre votre ferme engagement à aller vers la vérité, la légalité et l’égalité. Et non vers le despotisme et l’autoritarisme vains et inutiles. C’est moi en finalité et mon compatriote citoyen qui devront être dans «toutes vos préoccupations», n’est-ce pas ? Je forme le «défi», lui s’occupe de «l’enjeu».

Votre nomination n’est pas seulement une promotion, elle est une mission et une longue feuille de route ! C’est le devoir de servir le citoyen qui justifie votre existence. Vous devez être le meilleur vis-à-vis de la société, car si vous êtes les représentants du gouvernement, vous êtes aussi l’Etat local ! Vous avez toute latitude d’être une source de bonheur ou une calamité personnifiée.

Evitez l’état des lieux, faites-en cependant un cahier des charges, un programme de travail. C’est justement votre affectation là où vous êtes qui argumente que beaucoup de choses doivent être améliorées. Ne cherchez pas à plaire, vous n’êtes pas élus ! Convainquez et ne séduisez pas ! Agissez ! Vous êtes dans l’obligation de croire que l’Etat dépasse la simple notion d’une simple administration. Faites la part des choses publiques ; il y a le bureau, mais aussi la réalité. La loi et le bon sens. Vous connaîtrez en plein pouvoir des moments de solitude où l’incertitude et l’imprécision d’en haut vous hanteront et blanchiront vos longues nuits. Ne prenez pas, s’il vous plait, votre rang actuel pour un sabre à agiter sur tous les avis qui seront contraire au vôtre. Ayez cette faculté d’écouter, d’observer en silence et en toute modestie ceux pour qui vous êtes là. Faites l’impossible pour combattre l’ego qui peut habiter certains d’entre vous et pensez à ce jour où vous serez, comme tant d’autres, débarqués. Si vous vivez là une tranche de carrière, croyez également que celle-ci n’est que dérisoire, précaire et révocable à tout moment. Rêve ou cauchemar, c’est à vous seuls d’en faire l’un ou l’autre.

Ce sont maintenant l’économie et la croissance qui sont vous nouveaux challenges. Faites un effort aux dépens de vos flashs publicitaires et évitez ces scènes télévisuelles où vous auriez à malmener un maire par-ci, un citoyen par-là. Ce n’est pas de cette manière inconvenante et parfois comique que l’on croit faire dire que l’on se trouve en présence d’un wali fort et rigoureux. Toute la force vous la puiserez de votre juste vision des choses et la rigueur de votre haut sens du devoir.

Toutes vos compétitions s’attendent à la réussite du développement de vos territoires. Les «défis» sont majeurs et si importants que vous êtes sommés de fonctionner à l’heure de leurs «enjeux». La modestie douée dans une rigueur légale n’est plus un choix, ni une option volontaire, c’est une exigence de la bonne gouvernance.Et surtout avant de faire des videos  « choufouni  »  pensez à consulter le cahiers des charges avant ….pendant et apres….illu_rediger-correctement-un-cahier-des-charges

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.