Dernieres infos

Citoyen, complément d’objet.

Salimsellami's Blog

Gêneur, parfois indiscret ou donnant mine d’un clandestin, tout est presque fait pour son compte sans pour autant qu’il ne soit principalement intéressé. On le chouchoute, on le cite partout. Lui, avec sa gueule sans titre ni intitulé, demeure toujours anonyme sans pouvoir se justifier à soi. Son existence est un devoir. Il doit être là où l’on voudrait qu’il le soit. Dans les fichiers électoraux, dans les filets sociaux, dans les registres des prétoires. Cet individu, ce souffle qu’il ne respire que pour motiver ceux qui, se disent-ils travaillent pour son bien-être en qui il ne voit que le leur. Le sien, p’tit qu’il soit, est confiné dans cet immense rêve, crevé à chaque étape ; de se voir un jour au moins baignant dans l’égalité et la considération. Il ne rêve plus maintenant et se dit n’exister que par acte de présence. Sa voix camisolée, sa tête courbée…

Voir l’article original 554 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s