Car personne ne nous a invité.e.s

Le SEUM Collectif

Nous sommes déterminé.e.s à ne pas nous laisser déterminer.

« J’ai suivi les cours pour pas avoir un cerveau de tocard,

ça protège pas de la belle étoile ou du morceau de ton-car. »  (1)

 

Quand j’étais môme, comme beaucoup de petits garçons, je voulais être astronaute. Ou Pompier. Mon père était peintre en bâtiment. Comme la plupart des parents, il regardait avec tendresse mes démonstrations d’ambition enfantine, mais ajoutait souvent : « tu sais, mon fils, ce que je te souhaite, c’est de travailler au chaud, dans un bureau ». Chez le gamin que j’étais, cette affirmation ne suscitait guère d’enthousiasme, mais j’ai compris des années plus tard à quel point mon père avait raison.

Dans la petite ville de province où j’ai grandi, on n’était que quelques gosses noirs et arabes dans la cour de récréation de la maternelle. Dès le CP, la machine à broyer de l’échec scolaire est venue…

Voir l’article original 2 660 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s