Syrie : La fuite de deux enfants sous une pluie de balles dans la Ghouta orientale en vidéo, les terroristes confisquent les laissez-passer

https://youtu.be/c–tWU07Dg8

 

manar-04909540015200770455.jpg

 

Une vidéo montrant deux enfants traversant le couloir humanitaire menant en dehors de la Ghouta orientale a été transmise par des militaires syriens au Centre de réconciliation de parties en conflit en Syrie.Dans la nuit de jeudi à vendredi, alors que des groupes terroristes poursuivaient leurs pilonnages malgré la trêve, les premiers civils, deux enfants, ont réussi à emprunter le couloir humanitaire reliant la Ghouta orientale à Damas. Des militaires syriens sont venus à leur secours, malgré les tirs des groupes extrémistes armés, et les ont mis à l’abri.

Vendredi, «les takfiristes ont pilonné, depuis la banlieue est de la localité de Douma, le couloir humanitaire sur la route M2, menant au check-point de Moukhayam-al-Wafedin. Le nombre des victimes éventuelles reste à préciser».

De même, le Centre russe est informé du fait que des militants civils se réunissent en groupes et s’arment pour pourvoir percer le siège des extrémistes, a indiqué le général Vladimir Zolotoukhine, porte-parole du Centre.

Entre-temps, les terroristes fouillent les maisons et confisquent aux civils les tracts distribués par le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie faisant office de laissez-passer pour les couloirs humanitaires.

Le général Zolotoukhine a annoncé ce samedi aux journalistes que selon les consignes contenues dans le tract, la personne franchissant le couloir humanitaire devait tenir le papier dans une main levée et un enfant dans une autre, soit le mettre sur sa tête. Cela étant fait pour éviter que le couloir soit emprunté par des terroristes armées.

«D’après l’information obtenue de la partie syrienne par le Centre pour la réconciliation des parties en conflit, les membres de groupes armés illégaux dans la Ghouta orientale mènent des fouilles dans les maisons des habitants locaux et confisquent les tracts distribués par le Centre pour la réconciliation et les denrées alimentaires, aggravant ainsi la situation humanitaire dans la zone», a relaté le général.

Selon lui, environ 100.000 tracts avaient été largués sur cette banlieue de Damas.

Le ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou, a déclaré lundi qu’à la demande de Vladimir Poutine une trêve humanitaire quotidienne serait instaurée dans la Ghouta orientale à partir du 27 février entre 9h et 14h, heure locale.

Entre le 27 février et le 1er mars, cette trêve a été violée à de nombreuses reprises par des groupes radicaux qui empêchent les civils de quitter la Ghouta orientale.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.