Palestine :  l’Armée israélienne utilise des snipers et des gaz paralysants contre des manifestants désarmés  

Strategika 51

A Gaza, l’Armée israélienne expérimente de nouvelles tactiques létales de contrôle des masses humaines.

Selon Israël, ses forces sont en train de faire face à des tentatives d’infiltration utilisant des civils derrière lesquels se cachent des combattants palestiniens.

L’usage des snipers, issus des mêmes unités arabisantes ayant dépêché des éléments à Deraa au sud de la Syrie en mars et avril 2011 pour y déclencher une guerre civile en ciblant des éléments d’une très grande et influente tribu sunnite et les forces de l’ordre, puis en Ukraine pour semer le chaos à Kiev, ne semble pas susciter de réactions internationales particulières.

Les israeliens utilisent des drones pour l’essaimage de gaz CS et d’autres substances incapacitantes sur les manifestants palestiniens.

Le ciblage des meneurs des manifestations près de la frontière de l’enclave assiégée de Gaza par des snipers utilisant des munitions spéciales à très haute vélocité aurait suscité un tollé mondial…

Voir l’article original 70 mots de plus

Publicités

Palestine : Le massacre continue

L’Algérie condamne fermement les massacres commis par l’occupation israélienne à Ghaza

L’Algérie condamne fermement les massacres commis par l’occupation israélienne à Ghaza

L’Algérie a condamné ce samedi 31 mars 2018 avec “la plus grande fermeté” les massacres commis vendredi par les forces d’occupation israéliennes contre les Palestiniens participants aux marches pacifiques organisées en à l’occasion de la commémoration du 42e anniversaire de la Journée de la terre.

Dans un communiqué de presse, le ministère des Affaires étrangères a déclaré que “l’Algérie condamne fermement cette escalade israélienne dangereuse”, qui constitue une “violation flagrante des conventions et lois internationales”.

L’Algérie a également appelé “la communauté internationale à accélérer la protection intégrale du peuple palestinien, sans défense”.

Le MAE a réitéré sa solidarité avec le peuple et le gouvernement palestiniens, et son appui pour le peuple palestinien dans sa lutte légitime pour la restauration de ses terres occupées et l’établissement de son Etat indépendant avec Al-Qods pour capitale.

16 Palestiniens ont été tués et plus de 1410 blessés par les balles de l’occupation israélienne, vendredi 30 mars 2018, lors d’une protestation dans le cadre de “la grande marche du retour”.