Golan: l’armée syrienne repousse une grande offensive TERRORISTES

L'armée syrienne. ©AFP
L’armée syrienne

Les éléments terroristes, déployés dans la banlieue du Golan occupé, ont visé, au cours de ces dernières 48 heures, avec des obus de mortier, les positions de l’armée syrienne dans les quartiers résidentiels de la ville d’al-Baath ainsi que dans les villages d’al-Sharqiya de Samdaniya et Khan Arnaba. Les assauts terroristes se multiplient alors qu’Israël a annoncé son soutien clair aux sept groupes terroristes retranchés au Golan à titre de « nouvelle stratégie face à l’Iran ». 

Les dernières dépêches en provenance de la province syrienne de Quneitra témoignent des vastes offensives des terroristes contre les positions de l’armée syrienne dans le village d’al-Hamidiya, près du Golan occupé.

En parallèle aux attaques des terroristes, des chasseurs israéliens ont survolé le Golan occupé et les frontières de la province de Quneitra.

Les forces de l’armée sur le qui-vive, sont parvenues à repérer les agissements des terroristes sur cet axe, après quoi elles ont réussi à détruire un de leurs chars.

Selon les informations qui nous sont parvenues, les affrontements dans la banlieue occidentale d’al-Baath ont duré quelques heures et finalement l’armée syrienne a tué ou blessé au moins 20 terroristes, repoussant ainsi leurs offensives sur cet axe.

Dans un premier temps, les éléments terroristes cherchaient à occuper les portes d’entrée d’al-Baath et à s’emparer ensuite de l’ensemble de cette ville stratégique, considérée comme la porte occidentale de la province de Quneitra. Si la ville tombe, toutes les positions des forces syriennes dans la province de Quneitra tomberont aussi.

L’artillerie de l’armée syrienne ne cesse de frapper violemment les positions des terroristes dans les villages d’al-Hamdaniya, al-Gharbiya et Samdaniya. Jusqu’ici, elle a réussi à détruire des dépôts d’armes et des bases des terroristes.

Actuellement, 20 % de la province de Quneitra est sous le contrôle de l’armée syrienne, les 75 % sont occupés par le Front al-Nosra et les 5 % se trouvent sous le contrôle de Daech.

Dans ce droit fil, un article du quotidien israélien, Haaretz, a révélé qu’Israël avait changé sa politique concernant le Golan, en renforçant son soutien aux terroristes qui sont en guerre contre le gouvernement syrien, et ce, suite aux progrès considérables des forces armées syriennes et des combattants de la Résistance, ainsi que la diminution de la présence américaine en Syrie.

Les avancées de l’armée syrienne et des combattants de la Résistance sont considérables. Ils ont progressé rapidement dans les zones contrôlées par les terroristes dans la Ghouta orientale de Damas et dans le nord de la province d’Idlib. Au fur et à mesure de leur avancée, ils renforcent leur position dans le sud de la Syrie à proximité du Golan occupé. Ce qui inquiète Israël au plus haut point.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s